• Publicité
Nouvelle page 1

Les anciens Biterrois

ASBH, autras temporas

Re: Les anciens Biterrois

Messagede drop 74 » Sam 20 Juin 2020 14:38

Rugbyrama annonce Brice MACH entraîneur à Chambéry.

TOUS UNIS POUR L'ASB !
TOUS UNIS POUR L'ASB !

ASBH***ASBH *** ASBH***ASBH *** ASBH***ASBH



Avatar de l’utilisateur
drop 74
VIP
 
Messages: 18781
Inscription: Sam 22 Oct 2005 21:21
Localisation: 95...et 34 en rêve!
Département: 95
Rugbiterre: Oui!
Joueur Favori: Les fidèles au club !

Re: Les anciens Biterrois

Messagede Bleu-Rouge » Sam 20 Juin 2020 14:57

Les frères Villaret ont raccroché les crampons!
Dur de mêler vie professionnelle et rugby de haut niveau!
"Ce qui ne tue pas rend plus fort".
"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque fois"!
Avatar de l’utilisateur
Bleu-Rouge
VRP du Forum
 
Messages: 5194
Inscription: Mar 18 Oct 2005 19:57
Localisation: Au côté de mon club!
Département: 34
Rugbiterre: OUI
Abonné(e): OUI
Joueur Favori: Chico!

Re: Les anciens Biterrois

Messagede larevolte » Lun 29 Juin 2020 20:41

Screenshot_2020-06-29 Facebook.png
Screenshot_2020-06-29 Facebook.png (359.4 Kio) Vu 207 fois
Je suis biterrois de naissance
Je suis biterrois et puis je pense
Qu’un parisien ne peut pas dire cela
Je suis biterrois et puis voilà

Le soir sous les platanes
Les biterrois, les biterroises
S’en vont se promener
Sur les allées Paul Riquet
Avatar de l’utilisateur
larevolte
A votre service
 
Messages: 8354
Inscription: Mer 30 Avr 2003 23:42
Localisation: TDF Carré D
Département: 34
Rugbiterre: Oui
Abonné(e): Oui
Joueur Favori: JB Barrère

Re: Les anciens Biterrois

Messagede Bleu-Rouge » Mar 30 Juin 2020 07:37

"Ce qui ne tue pas rend plus fort".
"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque fois"!
Avatar de l’utilisateur
Bleu-Rouge
VRP du Forum
 
Messages: 5194
Inscription: Mar 18 Oct 2005 19:57
Localisation: Au côté de mon club!
Département: 34
Rugbiterre: OUI
Abonné(e): OUI
Joueur Favori: Chico!

Re: Les anciens Biterrois

Messagede cec034 » Mar 30 Juin 2020 13:19

Elvis Levi à Dax
Life is a game, Rugby is serious!

La mort, c'est un peu comme une connerie. Le mort, lui, il ne sait pas qu'il est mort. Ce sont les autres qui sont tristes. Le con, c'est pareil. P. Geluck
Avatar de l’utilisateur
cec034
Tête plate du 34
 
Messages: 2008
Inscription: Lun 20 Nov 2006 12:52
Département: 34
Rugbiterre: Oui
Abonné(e): Oui TdF carré D!
Joueur Favori: Josh Valentine

Re: Les anciens Biterrois

Messagede Bleu-Rouge » Mar 30 Juin 2020 16:06

Béziers clair obscur
Parmi les légendes de vestiaires qui alimentent les fantasmes et racontent en creux l'histoire d'une équipe, d'un club ou d'un sport, les tensions biterroises appartiennent à cette Iliade en temps de paix que l'on nomme aussi Championnat de France, qu'il soit à quatre-vingt ou quatorze clubs. Les témoins de cette époque mythique qui vit Béziers se muer en armée cathare rouge et bleue derrière Raoul Barrière dans le rôle de Ménélas et Richard Astre dans celui d'Achille racontent facilement à quel point de solides inimitiés - mais jamais d'indifférence - s'évanouissaient une fois la tunique enfilée, les intérêts individuels faisant alors cause commune.
A l'heure où les mythologies ovales s'évanouissent les unes après les autres, atteintes par la limite d'âge ou ensevelies par l'actualité abondante, l'histoire de Béziers, l'un des trois clubs phares du rugby français avec le FC Lourdes et le Stade Toulousain, nous revient éclairée sous contraste par la bonne affaire Dominici, ce rachat d'un pan de gloire éteinte par un investisseur dont la manne trouve sa source dans les champs de pétrole émiriens.
La fortune ne souriant pas toujours de façon continue, comme Lourdes et Toulouse, Béziers s'inscrit de façon indélébile dans notre saga par le jeu, ce qu'on appelle une empreinte et qui dépasse les titres. Evoquer ce que Béziers apporta de relief au rugby pendant plus de deux décennies, c'est convoquer la guerre des styles et les postures tactico-techniques ; c'est se signer en entrant dans une chapelle dont les saints s'appellent Barthez, Danos, Barrière et Astre dans une liturgie remarquablement dessinée par un enlumineur nommé Pierre Conquet, auteur des Fondamentaux du rugby, bible des convertis à la ligne d'avantage.
Enlevez les présidents-propriétaires-mécènes du Top 14 et de la Pro D2, ainsi que les clubs adossés à de grandes entreprises, que reste-t-il ? Comme le Racing 92, Bordeaux-Bègles, Toulon et les Stade Français avant lui, Béziers troué de déficit va éviter la descente en Fédérale 3 amateur par la grâce d'un nouveau repreneur. Lourdes n'a pas eu cette chance. Quant à Toulouse, son modèle économique indépendant le place pour l'instant, comme La Rochelle, au-dessus des nuages qui s'accumulent partout ailleurs.
L'argent peut tout s'offrir ? Joueurs, entraîneurs, raison sociale, stade, renommée ? Peut-être. Demain les transferts d'internationaux, comme au football, enrichiront les clubs formateurs, les agents, les joueurs eux-mêmes et leurs conseils, constituant ainsi une bourse des ventes, un marché autoalimenté en vase-clos. C'est un Spanghero, Philippe, qui le souhaite et l'annonce, interrogé par mon excellent confrère David Reyrat dans Le Figaro, étonnant renversement des valeurs, preuve s'il en fallait de cette évolution que certains nomment progrès.
Invité par Jean-Paul Jorge à évoquer mon meilleur souvenir de journaliste, m'est spontanément venue à l'esprit la finale de Coupe du monde 1995 à Johannesburg et l'entrée sur la pelouse de l'Ellis Park de Nelson Mandela revêtu du maillot n°6 du capitaine des Springboks, Francois Pienaar. Certaines choses ne s'achètent pas. Elles appartiennent au patrimoine incompressible qu'est notre mémoire individuelle et collective que seuls l'art et le sport peuvent produire.
En inaugurant le square Joseph Navarro lundi à Béziers, les anciennes gloires de ce club ont certainement pensé très fort - et pour certaines la larme au coin de l'œil - à l'ironie du sort, l'iniquité du destin, l'inanité des honneurs, en souvenir de ce Pepito éruptif (cf photo), petit gabarit courageux, sec et souple comme un roseau d'acier, qui débarqua un jour à Sauclières transi et affamé, et que le concierge du stade recueillit après l'avoir trouvé endormi dans le vestiaire. Arrivé d'Espagne et passé gamin par le XIII à Lézignan, il n'avait nulle part ailleurs où aller.
Il est mort en 2011, à 65 ans, presque abandonné, en tout cas miséreux et malade. Trois fois champion de France (1971, 1972, 1974), cet ailier sans peur demeure dans les mémoires comme celui qui offrit en 1975 sa place de titulaire en finale à Claude Casamitjana au motif qu'il avait déjà trois titres de champion de France, que ça lui suffisait amplement et qu'il fallait faire place aux jeunes. C'est de cela dont est tissé le sport en général et le rugby en particulier. Cette étoffe, qui n'est pas celle du maillot mais du cœur, tout l'or du monde ne peut l'acheter.
"Ce qui ne tue pas rend plus fort".
"La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque fois"!
Avatar de l’utilisateur
Bleu-Rouge
VRP du Forum
 
Messages: 5194
Inscription: Mar 18 Oct 2005 19:57
Localisation: Au côté de mon club!
Département: 34
Rugbiterre: OUI
Abonné(e): OUI
Joueur Favori: Chico!

Re: Les anciens Biterrois

Messagede JMBZ34 » Mar 30 Juin 2020 19:38

bravo
Je n'ai pas envie que tu m'aimes parce que j'ai gagné, mais que tu m'aimes pour que je gagne !
Avatar de l’utilisateur
JMBZ34
Equipe de France
 
Messages: 258
Inscription: Ven 17 Juin 2005 17:36
Localisation: Béziers
Département: 34
Rugbiterre: oui
Joueur Favori: Barrére

Re: Les anciens Biterrois

Messagede Eric le Rouge (et bleu) » Mar 30 Juin 2020 20:00

Emouvant hommage. bravo
C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane
A l'Italie
Il y a du linge étendu sur la terrasse
Et c'est joli

Ben non, c'est interdit
On ne dirait pas le Sud alors ?
Ben si mais moins...
Avatar de l’utilisateur
Eric le Rouge (et bleu)
Juge d arbitres
 
Messages: 5132
Inscription: Mer 7 Mai 2003 10:25
Localisation: carré D
Département: 34
Rugbiterre: Oui
Abonné(e): Oui

Re: Les anciens Biterrois

Messagede ventura » Mer 1 Juil 2020 05:55

---Bonjour à tous.

---Pépito Navaro

---Petit par la taille, mais un vrai géant comme joueur et comme homme.
ventura
1ère Série
 
Messages: 15
Inscription: Sam 19 Juin 2010 14:48

Précédente

Retourner vers ASBH, autres saisons

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités